Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/12/2012

Ce que le Goncourt dit de sa signature à Romans...

ferrari, jérôme, goncourt, romans, cordeliers, delmarty, sermon, chute, rome, actes, sud,

Bastia Mardi 18 décembre. Trois jours après son passage à Romans où il a dédicacé ses livres 2 heures durant dans notre petite librairie, voici ce que Jérôme Ferrari a déclaré devant un parterre de 500 personnes venues célébrer son prix Goncourt fraichement remis début novembre : 

Je suis allé là-bas parce que ce libraire avait fait une très bonne critique d'Un Dieu Un animal dans le magazine, très lu, des libraires. A une époque où le nombre de critiques dans les médias se résumait à zéro, cela avait été important pour moi. Donc quand mon éditeur a programmé une tournée de dédicaces, je lui ai demandé d'inscrire cette librairie. D'ailleurs c'est là que j'ai vraiment compris que quelque chose avait changé parce qu'auparavant quand je faisais des dédicaces, j'avais largement le temps de lire... et à Romans sur Isère, qui n'est pas précisément Manhattan, il y avait beaucoup de monde... beaucoup." Loyauté donc. (lire tout l'article)

On sait cette histoire. Ferrari nous l'a dite. Mais une telle générosité de la part d'un auteur envers des libraires, on a du mal à s'en remettre. Alors merci à tous d'être venus faire dédicacer votre (vos) livre(s) à la librairie ou l'écouter parler au bar le Central. Tout ce monde ! Sur le chemin du restau, il n'en revenait toujours pas... 

La photo est de Jean Delmarty