Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

impossible

  • Malik Oussékine, la France, l'histoire des colonies.

    hesse, thierry, roman, impossible, olivier, oussékine, malikLe roman Impossible

    de Thierry Hesse

    éd. de l'Olivier, 19.50

    Comment les histoires viennent aux écrivains ? Comment s’en saisissent-ils et tentent-ils de les mener jusqu’au point final qui fera d’elles une nouvelle ou un roman achevés ? C’est en lisant le livre d’un autre écrivain, La zone d’inconfort de Jonathan Franzen, lorsque ce dernier fait référence à l’assassinat de 4 étudiants pacifistes sur le campus universitaire de Kent State par la Garde Nationale en 1970 lors d’une manifestation contre la guerre du Vietnam, que naît chez Richard l’idée de faire un livre sur la mort de Malik Oussékine. Malik Oussékine, dont le nom s’efface peut-être des mémoires comme le temps passe mais qui, pour toute une jeunesse des années 80, demeure le symbole fort d’une violence d’état lorsqu’on laisse un peu trop de mou à son bras policier. Rappelez-vous les « voltigeurs » du Ministre de l’intérieur Charles Pasqua...

    Pourtant ce roman sur Malik, Richard n’arrive pas à le faire. Impossible. Cette tragédie française lui échappe et voici Richard amené à abandonner son projet pour d’autres travaux d’écriture plus ou moins avouables, à commencer par une étrange commande que lui passe un orthodontiste de Chantilly nommé Sabreuil. Celui-ci souhaiterait en effet le voir écrire la biographie de l’un de ses illustres ancêtres, le Duc d’Aumale, fils de Louis-Philippe, qui en son jeune âge participa activement à la hesse, thierry, roman, impossible, olivier, oussékine, malikconquête de l’Algérie. Un vrai héros français donc ! Pourquoi une biographie ? Parce que celle qui existe déjà est très mauvaise, ridicule même et salissante pour toute une « race » de Sabreuil. Elle est parue en 2006 aux éditions de l’Archipel, préfacée par Alain Decaux, postfacée par Son Altesse l’Aga Khan, et a été écrite par un certain Eric Woerth… Et ça, c'est très contrariant.

    Il abandonne Malik Oussékine pour retrouver l'Algérie... Et même s'il n'ira pas au bout de cette autobiographie, de projets d’écriture en projets d’écriture, d’échec en échec, Richard pourtant reviendra toujours à son obsession de départ. L’histoire de ce fils d’immigrés algériens assassiné un soir de manifestation anti Davaquet par des policiers français. D’une manière ou d’une autre, ses échecs d’écritures lui font parler de la France, de son rapport à son passé colonial et de la manière dont notre pays vit avec cette tache près de 200 ans plus tard. Richard n’aboutit à rien, n’achève aucun travail, mais c’est bien la somme de ces abandons qui compose le livre impressionnant et réjouissant qu’est Le roman impossible.

    hesse, thierry, roman, impossible, olivier, oussékine, malikHumour, intelligence, émotion et virtuosité littéraire portent ce texte éminemment politique d’un auteur que l’on suit avec toujours la même envie depuis son premier texte paru en 2003, Le cimetière américain. Suivront Jura en 2007, Démon en 2009 et L’inconscience en 2012. Le roman impossible est un texte que l’on peut aussi lire comme une réponse à une France houellebecquienne voire zémourienne même si l’auteur lui-même n’aura sans doute pas eu cette intention d’écriture comme projet. C’est pourtant bien là le roman d’une France qui ose regarder son passé avec lucidité pour mieux essayer d’en saisir le malaise contemporain. Un roman indispensable en ces temps profondément troublés.

     

    Commandez ou réservez ce livre sur notre site : librairiedescordeliers.fr

     

  • Vient de paraître !

    impossible, butel, michel, revue, librairieMichel Butel vient de lancer L'impossible, une nouvelle revue qui paraît 20 ans jour pour jour après la disparition de l'Autre Journal que beaucoup parmi vous pleurent encore. Une revue qui ne paie pas de mine au premier abord mais recèle de bonheurs de lecture incroyables. Pas de longs discours cependant. Si vous voulez en savoir plus sur ce nouveau mensuel que nous n'avons pas fini de défendre à la librairie des Cordeliers, rendez-vous sur le site de L'impossible.

    En attendant, voici un extrait tiré de L'impossible qui bouleverse un libraire lambda assis dans son train quand il rentre chez lui  après une bonne journée de boulot :

    "Il ya des circonstances où il est plus difficile de continuer à aimer les hommes. A l'aéroport, je vois des gens venus des quatre coins du globe. Je constate encore tristement que pour moi qui suis blanc, les visages des Asiatiques ou des Noirs que je croise, semblent être plus semblables entre eux que ne le sont les visages des Occidentaux. Comme si un Noir était d'abord un Noir avant d'être quelqu'un. Je sais qu'il n'en est rien, mais mes yeux sont ignorants. Je reste bête, le cul entre deux chaises : j'aurais très bien pu être n'importe lequel d'entre eux, et ne suis, comme par accident, que moi."

    texte de Yves Berger

    Alors venez découvrir L'impossible à la librairie ! Enfin une revue qui ne veut pas
    ressembler notre bien aimée revue XXI ! C'est très beau et c'est 5 euros.

    Et pour les nostalgiques de L'Autre Journal ou pour ceux qui veulent le faire découvrir aux autre, journal, butel, arènesplus jeunes, les éditions Les Arènes lancent l'anthologie de la revue disparue en 1992 dans laquelle ont signé les plumes de Gilles Deleuze, Hervé Guibert, Marguerite Duras, Paul Virilio, Toni Negri, Christian Bobin, Jean Rollin, Delfeil de Ton, etc.

    416 pages 29.80€