Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/09/2014

L'art et les femmes.

lamar,jake,postérité,rivages
Postérité de Jake Lamar
 
éd. Rivages 23€ (trad. de l'anglais US)
 
Le monde de l'art contemporain, aux avant-poste de la modernité du goût, fier des combats qu'il a su mener pour offrir une voie nouvelle aux artistes en faisant exploser carcans et académismes, ce monde de l'art contemporain, oui, insolent, rebelle, révolutionnaire même, ce monde de l'art contemporain vraiment, n'est-il pas en réalité irrémédiablement, affreusement, désespérément, conservateur ? Quelle place est-t-il prêt à accorder aux femmes ? Et pourquoi, là encore, à talent égal, à génie égal, les femmes n'occupent-elles que la cuisine des encyclopédies de l'art tandis que ces messieurs sont confortablement installés dans le salon ?
Le nom de Femke Versloot ne vous dit certainement rien, et pourtant, quand le livre commence, sa côte ne cesse d'augmenter depuis une dizaine d'années. On la place parmi les plus grands de son temps. Les De Kooning ou les Pollock ! Nous sommes en mai 2001 quand Toby White, pourtant jeune universitaire à l'école d'art, découvre l'existence de cette artiste qui file vers ses 80 ans, et prend la mesure de l'immense postérité qui l'attend. Lui-même en quête d'une publication qui imposerait enfin son nom dans le monde très concurrentiel des historiens de l'art, il se pourrait, s'il se débouille suffisamment bien et mène son projet à terme, que cette hollandaise, sur laquelle existe très peu d'écrits, soit le soleil qui fera enfin briller sa lune.
Très peu d'écrits en effet. L'artiste elle-même, qu'il est amené à rencontrer très vite, se montre fort réticente à livrer le moindre détail biographique. Elle ne parlera que de son travail, de sa technique. Rien d'autre. Quant aux grosses zones d'ombres qui parsèment sa vie, ce n'est qu'au prix d'une enquête obstinée que l'universitaire - recueillant ici ou là de nombreux témoignages de proches et d'artistes ayant eu, un jour ou l'autre, parfois  même de nombreuses années auparavant, l'honneur de se mesurer à elle – parviendra peut-être a y porter un peu de lumière. Car une aura de mystère accompagne depuis des années celle qui s'est jetée dans les bras du premier soldat canadien venu aux premières heures de la libération comme pour fuir en urgence la Rotterdam où elle a passé la guerre, où ses parents son morts, n'hésitant pas, dans sa fuite précipitée, à abandonner derrière elle sonlamar,jake,postérité,rivages petit frère. Lequel ne s'en remettra jamais.
Alors qui est vraiment Femke Versloot ? Pourquoi est-elle muette sur son histoire personnelle ? N'est-ce qu'une posture d'artiste qui refuse que la fable de sa vie l'emporte sur son travail de peintre ou bien cache-t-elle un secret honteux derrière le paravent de ses toiles ? Toby White va devoir se montrer patient et obstiné s'il espère percer un jour le mystère de cette vieille dame retorse.
Formidable roman de Jake Lamar, écrivain américain né dans le Bronx en 1961, installé à Paris depuis 1993, qui nous avait jusqu'ici habitué à des thrillers noirs sur fond de tensions raciales. Il est vrai que Postérité ressemble beaucoup à un polar dans son parcours sous forme d'enquête. Les habitués s'y retrouveront. Mais il est surtout un passionnant retour sur un univers artistique New Yorkais de la seconde moitié du XXème siècle, à la fois proche et déjà historique, qui semble fasciner le romancier, lequel, avec talent, nous fascine à son tour !

Les commentaires sont fermés.