Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/11/2013

Quatre nouveautés en poche à ne pas rater !

L'oiseau canadèche de Jim Dodgedodge, jim, canadèche, oiseau, 10/18

éd. 10/18 4.90€

La paix règne dans ce ranch du Kentucky entre Pépé Jack, buveur sans soif et détenteur du secret de l’immortalité, Titou, son petit fils fan de clôtures et leur canard boulimique Canadèche. Jusqu'au jour où déboule un sanglier furieux qui va bouleverser la paisibilité du lieu...

Divertissant et farfelu, Jim Dodge redonnerait le sourire au plus dépressif des lecteurs avec ces 115 pages que l'on dévore d'une bouchée ! Impossible de rester insensible face à cet oiseau qui va sublimer la vie de ces hommes paumés au plus profond de l'est américain.


styron, william, tombeau, ouvert, marines, folioA tombeau ouvert de William Styron

éd. Folio  7.20€

La guerre. Mais surtout, le refus de l'aimer. William Styron, l'auteur du Choix de Sophie, revient d'une plume lumineuse sur son expérience de Marines à travers cinq nouvelles telles cinq confessions bouleversantes qui en disent long sur la fragilité et la sensibilité de cet écrivain immense disparu en 2006. On trouvera dans ce texte des pages d'ennui et de bêtise militaires mais aussi des rencontres salvatrices avec certains officiers. Goût pour la vitesse prononcé, appétit sexuel insatiable chez ce jeune homme que la mort menace, détestation des superstitions religieuses, tout dans ce recueil respire l'envie de vivre. Apparaît aussi, cet imbécile sentiment de culpabilité d'être ressorti indemne de ces combats dans lesquels périrent beaucoup de jeunes hommes de sa génération.

Le bruit des choses qui tombent de Juan Gabriel Vasquezvasquez, juan, gabriel, colombie, bruit, choses, tombent, points

éd. Points 7.20€

Le cartel de Medellin, Pablo Escobar ? Vous connaissez ?

Juan Gabriel Vasquez, comme chaque colombien, n'a rien oublié de cette période de guerre aux narco-trafiquants qui a traumatisé la conscience de tout un pays. Dans une langue magnifique et souple, il dit comment ce passé n'en finit d'ailleurs pas de passer.

A travers la rencontre d'un jeune homme et d'une jeune femme fouillant chacun dans leur propre histoire familiale, il entreprend de revisiter ce que l'on pourrait appeler "une douleur nationale". Et c'est magnifique.



goolrick, arrive, vagabond, pocketArrive un vagabond de Robert Goolrick

éd. Pocket 6.70€

Le portrait d'une petite ville de Virginie bien paisible, bien tranquille avec ses "bonjour-madame-Brown-vous-allez-bien ?" etc, etc. 

Arrive un inconnu. Plutôt beau gars. La trentaine sportive, un pickup, deux valises. Dans une des deux valises, des couteaux de bouchers. Boucher, c'est son métier, son art. Mais il ne va pas se passer ce que vous imaginez déjà... Et pourtant vous avez raison, tout ça sent le drame à plein nez et vous n'allez pas être déçus ! L'écriture de Goolrick est un piège d'élégance... Méfiez-vous !

 

 

11:07 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.