Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Entre Mad Max et Tarentino, il y a Last Man !

vivès, last man, kstr,

Last Man t01, t02 et t03 de Bastien Vivès, Balak et Mickaël Sanlaville

éd. KSTR    12.50€ (le tome)

Dans la Vallée des Rois, se tient chaque année un tournoi de combats prestigieux. Contre toute attente, Richard Aldana, inconnu dans le pays, surgit au dernier moment pour s'y inscrire. Il va composer pour l'occasion - faute de mieux - un duo improbable avec Adrian Velba, 8 ans, un petit garçon du royaume pour qui ce sera là la première participation. Le tout sous les yeux de Marianne Velba, la maman du jeune combattant néophyte, une femme aimante et douce, et sacrément bien roulée !

Voici donc le point de départ d'une BD à épisodes d'une efficacité redoutable qu'il vous sera impossible de lâcher. Outre les scènes d'actions pensées comme de véritables parodies des sempiternelles scènes de combats, c'est surtout ce cocktail d'humour malsain dans un univers corrompu qui réjouit le lecteur. On imagine bien que les trois lascars aux manettes de cette série annoncée en 12 volumes de 200 pages éprouvent une véritable émulation à travailler ensemble. Les codes du genre sont maîtrisés, le découpage de la narration est d'un dynamisme à toute épreuve avec une alternance de scènes coups de poing et de scènes, disons, plus intimes. Si l'intrigue n'est peut-être pas d'une grande épaisseur, on s'en fiche. C'est sans prétention et pas débile. Les gags visent le second degré en plein dans le mille, les personnages sont sexy et intelligents, bd-bastien-vives-yves-balak-et-michael-sanlaville-pour-lastman-t-1,M109418.jpgles méchants en font des tonnes et leurs allusions graveleuses mais jamais démonstratives sont parfois d'un goût douteux absolument ravissant. 

Vous ne laisserez pas traîner ce "manga à la française" dans la chambre de vos ados, ce n'est peut-être pas très conseillé. Veillez cependant à le laisser accessible afin qu'ils aient une chance de vous le piquer et de s'en donner à leur tour à cœur joie ! C'est du Tarantino pour l'intelligence, l'humour et la maîtrise de l'image et de la mise en scène, et du Mad Max pour l'univers post-jenesaispasquoi inquiétant et brutal.


Foncez dès à présent dans la Librairie des Cordeliers la plus proche de chez vous ! Les 3 premiers tomes de la série vous y attendent !

 

last,man,vivès,kstr


Les commentaires sont fermés.