Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • A lire plus vite que votre ombre !

    tireur, swarthout, glendon, gallmeister, el pasoLe tireur de Glendon Swarthout

    éd. Gallmeister 9.50€

    A lire absolument ! Les derniers jours de John Bernard Books (le bien nommé), alias la gâchette du far west la plus rapide de tous les temps !

    Celui qui dénombre plus d'une trentaine de cadavres au compteur est mal en point quand commence le livre. Le Doc, qu'il convoque dans la chambre d'hôtel dans laquelle il s'est réfugié, n'y va pas par quatre chemins au moment de lui annoncer son diagnostique : une tumeur à un endroit très mal placé le condamne irrémédiablement. Il ne lui reste, tout au plus, que quelques semaines à vivre et ce qu'aimerait Books ce serait de les passer le plus calmement du monde dans le confort de cette chambre d'El Paso. Seulement voilà, Books, à sa manière, est une vraie star et très vite son nom à la réputation sulfureuse est sur toutes les lèvres. Telle une trainée de  poudre, l'information qu'il loge chez la veuve Rodgers se répend à travers la ville réveillant chez plus d'un colt l'envie un peu lâche de se faire une belle réputation à peu de frais : il ne devrait, en effet, pas être très difficile de faire passer à la postérité une légende aussi affaiblie... Inutile de vous dire qu'il en ira tout autrement, jusqu'à ce final magistral, comme un dernier western avant le passage dans une autre ère.

    Car au-delà du simple western, justement, dont la narration jubilatoire suffirait largement à notre john, wayne, tireur, glendon, swarthoutbonheur, Glendon Swarthout évoque aussi, à travers la mort de Books, la fin d'un monde. Nous sommes en 1901 et le XXème siècle impose ses conditions. Voici comment le shérif d'El Paso s'adresse à ce héros d'un temps passé : "ça doit faire longtemps que vous n’avez pas regardé un calendrier. On est en 1901. Les jours anciens sont morts et enterrés et vous ne le savez même pas. Vous pensez que cette ville est juste un endroit comme les autres où faire régner une terreur de tous les enfers. Un enfer, c’en est un. Bien sûr qu’on a encore des saloons, des filles et des tables de jeu, mais on a aussi l’eau courante, le gaz, l’électricité et une salle d’opéra, on aura un tramway électrique d’ici l’année prochaine et on parle même de paver les rues. […] Où est votre place dans cette marche du progrès ? Nulle part. Votre place est au musée. Pour être plus précis, Books, vous appartenez à une autre époque, complètement révolue." Tout est dit...

    La force de ce livre est de savoir toucher le lecteur à travers la peinture d'un homme somme toute infréquentable, mais qui le paraît cependant tellement moins que le siècle qui s'annonce et dont l'emballement médiatique et morbide que suscitera la présence du légendaire cow boy en ville apparait comme un avant goût...

    Un vrai coup de coeur facile à lire et terriblement efficace !!!

     

  • Question d'éthique

    bayard, pierre, résistant, bourreau, livre, minuit, paradoxeAurais-je été Résistant ou bourreau ? de Pierre Bayard

    éd. de Minuit 15€

    « La question de savoir comment je me serais comporté dans ce monde possible où je suis né trente ans plus tôt ne présente en effet qu’un intérêt limité, sinon parce qu’elle est la meilleure manière à mon sens de réfléchir – à partir de moi-même et non pas dans l’abstrait – sur les modalités de l’engagement.»

    Voici un livre formidable de justesse et d’intelligence qui se pose la question que chacun d’entre nous s’est forcément posée un jour : Aurais-je été Résistant ou bourreau ? Non pas pour y répondre vraiment – ce n’est pas ce qui compte, nous dit-il – mais pour s’interroger sur ce qui fait qu’une femme ou un homme, un jour, en des circonstances bien particulières, se lève devant l’inacceptable et fait acte de résistance. Pierre Bayard tente d’approcher au plus près, pour mieux le comprendre, ce moment précis où un quidam refuse de faire ce que l’on attend de lui, ce que la raison ou la sagesse même lui dictent, et met aussitôt sa vie en péril par refus d’un pas de plus dans la compromission.

    Professeur de littérature à l’Université Paris 8 et psychanalyste, l’auteur convoque pour éclairer sa réflexion le film de Louis Malle Lacombe Lucien, Romain Gary qui par amour de la France rejoindra De Gaulle à Londres tout comme Daniel Cordier qui deviendra secrétaire de Jean Moulin dans la Résistance pour avoir, paradoxalement, trop lu Maurras et Barrès, les habitants du village du Chambon-sur-Lignon tenants d’une très longue tradition de résistance à l’oppression qui cacheront en leurs murs, et sauveront, près de 5000 enfants juifs, Hans et Sophie Scholl, très jeunes membres du mouvement la Rose Blanche qui paieront de leur vie pour avoir résister à Hitler et ses hommes au cœur même de bayard, pierre, minuit, livre, bourreau, résistantl’Allemagne nazie ou encore le consul portugais de Bordeaux Sousa Mendes, représentant en 1940 du dictateur portugais Salazar qui va, allant ainsi à l’encontre même des ordres en provenance de Lisbonne et alors que la vie de milliers de citoyens déchus de leur nationalité par les nouvelles lois vichyssoises, distribuer des laisser passer par milliers et sauver autant de vie que possible déclarant plus décidé que jamlais, et après trois longues nuits de réflexion et de solitude : « Désormais je donnerai des visas à tous le monde. Il n’y a plus de races, de nationalités, de religions. »

    Voici donc un texte à découvrir et faire découvrir de toute urgence, tant il passionne le lecteur par la qualité et l’honnêteté de sa démarche tout en lui fournissant l’exemple d’une réflexion in progress parfaitement réjouissante !

  • Signature à la Médiathèque Simone de Beauvoir

    briot, harmattan, geneviève, cerises, hiverLa librairie des Cordeliers vendra les livres de Geneviève Briot à l'occasion de la lecture - rencontre - signature qui aura lieu à la Médiathèque Simone de Beauvoir de Romans le JEUDI 24 Janvier à 18h30 qu'elle donnera autour de son nouveau roman Des cerises en hiver*.

    Entrée libre et gratuite.

    *éd. L'Harmattan 25€