Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Conférence de Jean-Claude Guillebaud

mercredi 19 octobre à 20h salle Jean Vilar

guillebaud, jean-claude, vie, vivante, arènesA l'occasion de la parution de son nouvel et passionnant essai La vie vivante* aux éditions Les Arènes, Jean-Claude Guillebaud a accepté notre invitation. Il tiendra donc une conférence à Romans, salle Jean Vilar, dans le cadre des cycles de rencontres organisés par Les apprentis philosophes sur le thème : Ce qui compte, ce n'est pas ce qui se compte.

Dans son dernier ouvrage, il propose une synthèse détonante, une enquête engagée. Numérique, nanotechnologies, intelligence artificielle, post-humanisme, « gender studies » (études de genre) : les penseurs et les acteurs du XXIème siècle fabriquent un nouveau monde. 

Leur dénominateur commun consiste à vouloir rompre avec « la vie vivante », laquelle fonde notreguillebaud, vie, vivante, arènes condition humaine qui repose sur une relation concrète et immédiate au corps, au temps, aux autres. 


Dans sa quête de perfection, la modernité technologique et le « post-humanisme » conduisent à la déréalisation du monde : ils entendent rompre avec la matière. Couvrant de nombreux champs du savoir (économie, sciences, philosophie, anthropologie, informatique, etc.), Jean-Claude Guillebaud répond à ceux qu’il qualifie de nouveaux pudibonds, tant les prophètes du XXIe siècle tiennent en horreur le corps. Il prône l’esprit de résistance contre l’effacement du réel et de la chair.

Plus d'infos concernant cette soirée sur le site des Apprentis Philosophes.

* 22€

Les commentaires sont fermés.