Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

GIRLS DON'T CRY

9782723473811.jpgTrois nanas, une rousse, une brune et une blonde, guinchent, mâtent les mecs, commentent une série télé ou une soirée ratée, ergotent sur une hypothétique coupe de cheveux. Elles ne font rien, strictement rien, sirotent une boisson, affalées sur un canapé ou étendues sur une serviette de plage. Elles sont belles, le savent, et même si elles se cherchent tous les défauts du monde (une ride, un gros cul) elles semblent tout droit sorties d'un magazine féminin où se multiplient les jolis minois aux jambes interminables. D'ailleurs ceci n'est pas tout à fait faux. Ces filles, Nine Antico les a créées pour la revue Muteen il y a quelques années. Futiles au possible, elles ont pourtant cette méchanceté naïve envers les autres filles qui les rend - pour nous qui avons enfin l'occasion par l'intermédiaire de cette BD d'entrer dans leur intimité et de les voir en action (si l'on peut dire...) - irrésistibles. Oui, parfaitement irrésistibles et drôles. Mais ce qui les rend encore plus irrésistibles, ce qui fait que leur charme opère davantage que pour d'autres BD de ce genre prétendant révéler la vraie vie des filles entre elles, c'est qu'elles sont croquées par le crayon d'une jeune auteur dont le graphisme signe l'originalité avec la même force que celui de Marjane Satrapi dans Persepolis. Inimitable, le dessin de Nine Antico suscite d'emblée l'adhésion ou le rejet mais il ne laisse pas indifférent. Son côté Pop Art qui n'est pas sans rappeler les peintures de Tom Wesselmann ou Roy Lichtenstein, et le pastiche de couverture qui détourne, jusque dans le titre, la pochette d'un des plus grands albums de The Cure, sont autant de références artistiques "rock n'roll " qui signalent un état d'esprit réjouissant, ironique et jeune, capable aussi d'une sensibilité et d'une compassion bouleversante. Mais ça, nous le savions déjà depuis Coney Island Baby paru en début d'année.

Girls dont't cry de Nine Antico

éd. Glénat   13€

Les commentaires sont fermés.